White Lives Matter: Joseph Hollanders retrouvé mort, les mains liés et avec une corde autour du cou

Le père Joseph Hollanders, 83 ans, d’origine belge, a été tué dimanche 12 janvier dans le nord-ouest de l’Afrique du Sud. Un suspect a été arrêté, assure un communiqué de la Conférence épiscopale de Belgique publié par l’agence KerkNet.

(…) Il parlait à la fois l’afrikaans, qui est plutôt la langue de la communauté blanche d’ascendance hollandaise, et le tswana, une langue bantoue locale, parlée par la communauté noire. Il a été retrouvé assassiné dimanche 12 janvier, dans sa maison, dans la petite ville de Bodibe, près de Lichtenbourg, dans le nord-ouest du pays.

(…) «Les coupables devaient savoir qu’il était vulnérable le dimanche après-midi», a expliqué Mgr Phalana sur le site de l’Église en Flandre. «Il venait probablement de rentrer de la messe du dimanche. Comme vous devez être dépravé pour attaquer un vieil homme sans défense comme Jeff. Tout le monde sait qu’il n’avait pas d’argent, qu’il était au service d’une communauté frappée par la pauvreté».

«Nous sommes profondément choqués par ce qui est arrivé», a de son côté réagi le père Daniel Coryn, supérieur provincial des Oblats de Marie Immaculée. «Jeff a été retrouvé les mains liés et avec une corde autour de son cou. Une mort terrible pour quelqu’un qui a consacré toute sa vie à la mission», a-t-il déclaré.

Vatican News