Wauquiez: Il faut rendre la castration chimique obligatoire pour les violeurs

Le président des Républicains a répondu aux questions de 20 Minutes ce mercredi. Laurent Wauquiez annonce notamment que les députés LR vont déposer une proposition de loi pour imposer la castration chimique aux violeurs afin de lutter contre la récidive, alors que l’homme ayant avoué le viol et le meurtre d’ Angélique, 13 ans, a été écroué dans la nuit de lundi à mardi.

Au lendemain du défilé parisien du 1er-Mai émaillé de violences, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dénonce l’attitude d’Emmanuel Macron et du gouvernement et parle d’une « crise profonde de l’autorité ».

Un an après l’échec de François Fillon au premier tour de la présidentielle, il évoque aussi le lent travail de reconstruction du parti, qui ne « fera jamais d’alliance avec le Front national » tant qu’il le dirige, assure-t-il.

L’homme qui a avoué avoir violé et tué Angélique était un récidiviste inscrit au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS). Que vous inspire ce fait divers ?

Nous avons tous été touchés par le caractère tragique de l’histoire d’Angélique. J’ai aussi un sentiment de colère et d’incompréhension : comment se fait-il que cet homme déjà condamné pour viol ait pu être remis en liberté sans surveillance ? Malheureusement ce fait divers n’est pas isolé. Les chiffres sont terrifiants : chaque année 62.000 femmes sont violées en France, une femme de moins de 35 ans sur vingt est agressée sexuellement chaque année et un violeur sur vingt récidive. On ne peut pas rester les bras croisés face à ces réalités.

 

20 minutes

 

 

__________________________________________________________________________

Rappel : Laurent Wauquiez chez Ardisson