W.S.A™, Leukodécadence: La Southern Baptist Convention fait face à nouveau scandal sexuel dans

Après les catholiques, la principale église protestante américaine, la Southern Baptist Convention, est à son tour secouée par un scandale sexuel de grande ampleur révélé par des journalistes et impliquant près de 400 pasteurs, bénévoles et éducateurs sur deux décennies.  

Deux quotidiens texans, le Houston Chronicle et le San Antonio Express-News, ont enquêté pendant six mois sur ce réseau de 47.000 églises évangéliques qui compte plus de quinze millions de membres, surtout dans le sud des États-Unis mais pas uniquement.

Leurs révélations dans une série d’articles publiés depui12:45:48s dimanche sont accablantes.

Depuis 1998, 380 membres du clergé de la Southern Baptist Convention (SBC), qui ne font pas voeu de célibat, ont été accusés d’abus sexuel ayant fait plus de 700 victimes, la plupart mineures, ont établi les journalistes.

Selon leur décompte réalisé en épluchant des milliers de documents judiciaires, 220 pasteurs ou bénévoles ont été reconnus coupables de faits allant de la possession d’images pédophiles au viol, et des dizaines d’affaires restent en cours devant les tribunaux.

Il y a probablement d’autres cas, ont reconnu des responsables de la SBC en appelant les victimes à se manifester. “C’est l’heure du deuil et de la repentance, mais des changements arrivent”, a tweeté le président de la convention, J.D. Greear.

Le comité exécutif de la SBC profitera d’une réunion prévue la semaine prochaine pour “faire le point sur une étude commandée l’été dernier à ce sujet”, a précisé mardi à l’AFP un de ses porte-parole, Roger Oldham.