Vernoil-le-Fourrier(49), Militaro-Blanchisme, Permis de Meurtre: Nouvelle édition de la fête du meurtre

La Fête de la chasse s’apprête à prendre place à Vernoil-le-Fourrier pour la seconde année consécutive. Fort de sa première expérience, Stéphane Portier est plus que jamais prêt.

Dans les starting-blocks. Stéphane Portier, organisateur de la nouvelle édition de la Fête de la chasse se prépare à lancer les festivités prévues, comme chaque année, pour le 15 août. Rendez-vous incontournable de l’été, l’événement rassemble passionnés et familles sur les quelque 15 hectares de la propriété de l’organisateur.

En 2017, les frères de la Bouillerie avaient décidé de passer le flambeau après 47 ans de fête, freinés par les normes de sécurité et les protocoles administratifs contraignants. Aménagement du terrain, logistique, paperasse administrative… rien n’est laissé au hasard. Depuis qu’il a repris le projet il y a deux ans, Stéphane Portier a toujours procédé de façon rigoureuse en s’efforçant de respecter toutes les réglementations.

C’est un travail de titan »

Stéphane Portier

Organisateur

« Un événement de cette ampleur ne s’organise pas en deux mois, ironise Stéphane Portier. C’est un travail de titan entamé dès janvier, en amont du rassemblement… mais il y a aussi à faire en aval. Car à la suite de la fête nous devons restituer tout le matériel et remercier chaque contributeur. »

Une équipe de plus de 300 bénévoles

Durant cette aventure, le nouvel organisateur peut compter sur le soutien de la municipalité locale et l’investissement de son équipe de plus de 300 bénévoles. Issus du milieu de la vénerie ou non, tous mettent leur force de travail au profit de l’organisation de l’événement de l’année. Tous, même Sylvie Beillard, maire de Vernoil-le-Fourrier et bénévole de la Fête de la chasse pour la seconde année. « Je ne suis pas issue du milieu de la vénerie mais j’y suis sensibilisée car mon époux est chasseur. En tant que maire, il me semble important de prendre part à cette fête car elle promeut des valeurs qui me sont chères, comme le respect de la nature », confie-t-elle.

Stéphane Portier sait qu’il peut également compter sur le soutien d’Olivier de la Bouillerie et de son épouse. Personnages influents, ils continuent de prêter main-forte à leur ami tout au long de la préparation. « Nous sommes des chasseurs passionnés. Impensable pour nous d’abandonner l’événement ! Par ailleurs, notre volonté est d’expliquer la raison d’être de la chasse, expose-t-il. Nous célébrons la chasse pour montrer que nous nous voulons protecteurs de la nature ».

Un programme dense

Les organisateurs de la fête de la chasse de Vernoil-le-Fourrier voient une nouvelle fois les choses en grand afin de ravir petits et grands. Au menu de ce 15 août : la traditionnelle messe de la Saint-Hubert, suivie de différents concours et animations. Concours de la trompe de chasse, de la trompe à cheval ainsi qu’un concours de chiens et de chevaux de chasse. Une cinquantaine d’exposants seront également présents. Les chasseurs à pied pourront, s’ils le souhaitent, participer à un cross de deux kilomètres dans des conditions similaires à celles d’une chasse en forêt. Plus tard un spectacle de fauconnerie ainsi qu’un spectacle son et lumière seront proposés au public. La soirée se terminera en beauté avec un feu d’artifice.

Pour les visiteurs arrivés la veille, Stéphane Portier et son association organisent un dîner dansant le 14 août au soir.

 

Bois de Parnay, lieu-dit La Thuaudière, route de Parçay-les-Pins à Vernoil-le-Fourrier. De 8 h à 23 h. Tarif : 8 €. Buvette et restauration sur place. Contact Stéphane Portier : 06 72 90 63 33.

Courrier de L’Ouest