Un député belge met en PLS “Jupiter”

L’eurodéputé belge Philippe Lamberts a offert une corde à Emmanuel Macron, présent ce mardi au Parlement européen, à Strasbourg. Un “cadeau” pour conclure une intervention sur la précarité des travailleurs qui n’a pas vraiment plu au Président de la République.

Il fallait oser. Ce mardi après-midi, alors qu’Emmanuel Macron se trouvait devant le Parlement européen à Strasbourg, l’eurodéputé belge Philippe Lamberts est intervenu sur la question des fichés S, de l’accueil des migrants et de la précarisation des travailleurs. Sur ce point, il s’est appuyé sur l’expression du “premier de cordée“.

Ce qui définit la cordée, c’est la corde. Elle permet aux premiers d’avancer et aux derniers de ne pas tomber. Mais dans nos sociétés, cette corde n’existe plus. Les riches s’enrichissent, les classes moyennes stagnent et se précarisent tandis que les plus fragiles sont abandonnés à leur sort“, a avancé l’eurodéputé.

 

France 3