Travail Au Blanc, Fisc Fucking: Patrick Balkany restera en prison pour son procès en Appel

Incarcéré depuis deux mois exactement, Patrick Balkany a vu mercredi 13 novembre sa demande de remise en liberté rejetée par la cour d’appel de Paris dans le volet blanchiment. Le maire Les Républicains (LR) de Levallois-Perret reste donc en détention dans la maison d’arrêt de la Santé, à Paris, d’où il a refusé d’être extrait pour assister au délibéré. Le président de la cour n’a pas développé, mercredi, les motivations de son rejet.

La justice avait accepté à la fin d’octobre une demande similaire de M. Balkany, cette fois dans le volet fraude fiscale, tout en conditionnant sa libération au versement d’une caution de 500 000 euros. Mais, faute d’avoir réuni ces fonds, l’homme politique est resté en détention.
Il a été condamné deux fois : à quatre ans de prison pour fraude fiscale avec incarcération immédiate le 13 septembre, puis à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé avec un nouveau mandat de dépôt le 18 octobre. Pour chacune de ses condamnations, Patrick Balkany avait déposé une demande de libération.

Le monde