Travail au Blanc, Fisc-Fucking: l’Appel de Ghosn contre sa nouvelle arrestation rejeté par la Cour suprême

ien PDG de Renault-Nissan contre sa détention, ont rapporté ce samedi des médias japonais, anéantissant ses espoirs d’obtenir une libération anticipée.Il s’agissait d’une tentative employée pour la première fois dans cette affaire, dans le but de le faire libérer. La Cour suprême n’a pas motivé sa décision, ont indiqué les agences Jiji Press et Kyodo News, mais cette information n’a pu immédiatement être confirmée.

 

Le magnat de l’automobile déchu, âgé de 65 ans, avait déposé mercredi un recours devant la plus haute cour du Japon après une nouvelle arrestation, le 4 avril, pour des allégations de malversations financières. Vendredi, le tribunal de Tokyo avait autorisé la prolongation de sa garde à vue jusqu’au 22 avril.  

Carole Ghosn potentiellement impliquée

 

Carlos Ghosn, qui se trouve dans la prison du quartier de Kosuge, au nord de la capitale, est interrogé par des enquêteurs du bureau des procureurs sur des détournements de fonds de Nissan, effectués via un distributeur de véhicules du constructeur à l’étranger. Il s’agit du sultanat d’Oman, d’après des sources proches du dossier. Sur un total de 15 millions de dollars versés entre fin 2015 et mi-2018, 5 millions ont été utilisés pour le bénéfice personnel de Carlos Ghosn, selon le bureau des procureurs. 

L’Express