Traite des blanches: Procès en assise du terroriste blanchiste Angel Varcarcel jugé pour le meurtre de Vanessa Mayor (Màj: multiples condamnations au casier judiciaire, le tueur aurait crié “Je viens de buter ma belle-fille, à présent mon fils est vengé”, sa photo est introuvable dans les médias)

Le drame a eu lieu le 30 août 2014 au matin, rue Terrisse, à Agde. En 2017, le procès devant les assises avait été renvoyé.

Le 13 novembre 2017, le procès devant les assises de l’Hérault, d’Angel Varcarcel avait été renvoyé parce que l’expert psychiatre était en vacances. Cette absence avait indigné la famille de la victime et de très vives tensions s’étaient fait sentir au sein de la salle d’audience. Ce mercredi 27 juin, tout devrait être bien mieux calé.

 

Quarante-cinq mois après les faits, l’homme qui reconnaît avoir tué sa belle-fille, Vanessa Mayor, de plusieurs coups de pistolet à Agde devrait être jugé. Le verdict de la cour d’assises tombera le 29 juin. L’accusé est en détention provisoire depuis le 1er septembre 2014.

Il ne croit pas au suicide de son fils

Retour sur les faits. À Agde, le 9 août 2013, Angel Valcarcel (le fils du mis en cause), 26 ans, qui avait eu deux enfants avec Vanessa Mayor, 33 ans, est retrouvé pendu à son domicile. L’enquête conclut au suicide, dont la cause pourrait être des tensions au sein du couple et entre les deux familles. L’autopsie de la victime révélera qu’il avait bu et qu’il s’était drogué.

Son père, Angel Valcarcel, n’a jamais admis cette version des faits. Il a remué ciel est terre pour démontrer que son enfant avait été assassiné. Et, fait plutôt rare, il a obtenu de nouvelles analyses après exhumation du corps de son fils. Ces dernières ont conclu au même résultat. Et le dossier a été classé sans suite le 17 novembre 2013.