Traite des blanches: ‘l’humoriste” blanc Tex réclame 1,2 millions à France 2

Évincé des « Z’amours » après avoir raconté à une blague douteuse sur les violences faites aux femmes, Tex a décidé de contre-attaquer. L’animateur et humoriste a lancé une procédure devant les prud’hommes à l’encontre de Sony Pictures Television, la société qui produit le jeu de France 2.

L’affaire prend un tournant judiciaire. Remercié en décembre dernier des Z’amours pour une blague douteuse sur les violences conjugales, racontée au cours de l’émission C’est que de la télé, Tex a décidé de contre-attaquer.

L’humoriste a lancé une procédure devant les prud’hommes contre Sony Pictures International, la société de production du jeu de France 2. L’avocat, maître Jérémy Assous, estime en effet ce licenciement abusif. « Ce que nous demandons correspond aux barèmes appliqués par la jurisprudence, à savoir 24 mois de salaire, soit 670 000 euros plus les indemnités, environ 1,2 million d’euros », a-t-il expliqué mercredi 2 mai dans Village médias, sur Europe 1.

Ouest France