Si ses premiers pas sur le tapis rouge cannois avaient déjà été remarqués en 2017 – la chroniqueuse de l’émission «Télématin» était apparue très enceinte, le ventre moulé dans une robe rouge signée Séraphine – les seconds l’ont été, également. Mais pour d’autres raisons. Vêtue d’une robe longue au décolleté plongeant, Laura Tenoudji a essuyé de nombreuses critiques sur son physique. Sa réponse ne s’est pas faite attendre