Traite des Blanches: Bertrand Cantat interdit d’Olympia

L’Olympia a annoncé mercredi l’annulation de deux concerts de Bertrand Cantat prévus les 29 et 30 mai, par crainte de « troubles à l’ordre public », nouveau revers d’une tournée déjà marquée par plusieurs annulations et des protestations

Quinze ans après la mort sous ses coups de l’actrice Marie Trintignant, Bertrand Cantat, qui a été condamné et a purgé sa peine, a vu la pression s’intensifier autour de sa tournée.

Face à la colère des défenseurs des droits des femmes, il avait déjà renoncé aux festivals d’été. Les premiers concerts de sa tournée en solo ont déchaîné les passions, certains manifestants estimant qu’il ne doit plus se produire en public.

«  L’Olympia a pris la décision d’annuler les deux représentations que Bertrand Cantat devait donner à Paris les 29 et 30 mai  », indique la mythique salle de concert. Argument avancé : «  Des risques sérieux de trouble à l’ordre public.  »

Les détenteurs de billets peuvent se faire rembourser.

Suite à des problèmes de santé, Bertrand Cantat avait dû annoncer lundi le report de quatre concerts, ceux de Nantes les 2 et 3 mai (reportés aux 4 et 5 juin), celui de Lille le 4 mai (reporté au 9 juin) et celui de Bruxelles le 6 mai (10 juin).

 

La Voix du Nord