Terrorisme Blanchiste: Cesar Sayoc, terroriste blanchiste capturé à Miami dans l’affaire des colis piégés

Cesar Sayoc, 56 ans, est inculpé après l’envoi de 13 colis piégés – d’autres pourraient rester à venir. Ce ne sont pas des faux explosifs, souligne le FBI.

 

Un suspect a été arrêté ce vendredi dans l’affaire des colis piégés envoyés à plusieurs personnalités démocrates américaines et à plusieurs cibles récurrentes des attaques de Trump.

Les forces de l’ordre ont tenu une conférence de presse ce soir pour faire un point sur l’enquête, menée par de nombreux organismes (FBI, police de New York, services postaux, etc.)..

Voici ce que l’on sait de cet homme, Cesar Sayoc, et de l’enquête :

– Agé de 56 ans (il est né en 1962), cet habitant d’Aventura, en Floride (au nord de Miami) a déjà été condamné par le passé. En 2012, il indiquait habiter avec sa mère.

– Il est à présent mis en examen pour cinq chefs d’accusation, pour lesquels il encourt jusqu’à 58 ans de prison.

– 13 colis piégés ont été trouvés jusqu’à présent. D’autres pourraient encore être en cours d’acheminement. Chris Wray, directeur du FBI, a souligné que les colis n’étaient pas des faux explosifs, il s’agissait d’engins réellement dangereux.

– Les premières arrestations de Sayoc remontent au début des années 1990. En 2002 l’une a pour motif une “menace de bombe” et une “menace de déclencher un appareil destructeur”, selon son dossier criminel au Florida Department of Law Enforcement records, rapporte CNN.

– Sayoc a été arrêté en 1999 pour possession d’un véhicule volé.

– Des empreintes digitales ont été retrouvées sur un des envois. L’ADN du suspect a aussi été retrouvé sur au moins un des colis suspects de ces derniers jours, ce qui aurait aidé les enquêteurs à l’identifier, en trouvant une correspondance avec son empreinte génétique relevée lors d’une ancienne condamnation en Floride.

– Les enquêteurs ont suivi son téléphone mobile pour le repérer, selon des sources policières de CNN.

– Sayoc était enregistré en tant qu’électeur républicain. Il s’était enregistré pour voter en Floride en mars 2016.

– Son van blanc a été saisi par les enquêteurs et emmené en camion pour l’examiner.

– On ignore encore s’il a agi seul ou si les policiers cherchent d’autres suspects. Interrogés sur ses motivations, les enquêteurs ont répondu qu’il est trop tôt pour en parler.

Nouvelobs