Suprematisme Blanchiste: Aurélien Verhassel, leader de génération Blanc-titaire , condamné à 5 mois de prison ferme pour violences

Aurélien Verhassel, leader de Génération Identitaire Nord, mouvement d’extrême-droite, a été condamné ce mardi par le tribunal de Lille.

L’affaire remonte au 12 juillet 2015. Ce jour-là, Ouassim et Zakaria mangent une pizza à Lille. Ils sont pris à partie par Aurélien Verhassel et Sébastien V., qu’ils ne connaissent pas. Le leader de Génération Identitaire lance : « Arrête de manger ! T’es assez gros comme ça ! ». Réponse des jeunes attablés : « Niquez vos mères ». Début de la bagarre qui finit en sang.

« On ne les a pas cherchés, raconte Zakari à l’audience selon des propos rapportés par la journaliste Sheerazad Chekaik. J’ai répondu à sa remarque. Il a frappé mon pote en premier. Dès que j’ai eu un coup, je suis tombé. J’ai essayé de me relever, j’ai pas réussi. On s’est fait enchaîner au sol. »

Aurélien Verhassel, déjà plusieurs fois condamné pour violences, a été reconnu coupable de violences ayant entrainé une incapacité temporaire de travail (ITT) de moins de huit jours sur Zakari. Et de violences ayant entrainé aucune ITT sur Wassim.
Il a été condamné à cinq mois de prison ferme (sans mandat de dépôt) et plusieurs amendes pour préjudice moral concernant l’une des victimes et port d’arme (un poing américain non utilisé). Son ami a été relaxé au bénéfice du doute pour les violences.

Aurélien Verhassel a dénoncé, selon La Voix du Nord, des magistrats «  ultrapolitisés  » et indique qu’il va faire appel.

Franceinfo