Strasbourg (68), Radicalisation Tatouage: Nouvelle “convention” de tatouage à Strasbourg

Barbe à papa, cabaret burlesque, cours de hula-hoop, concerts. Qui a dit que les conventions de tatouage ne séduisent pas aussi les enfants, les familles ? Quoi qu’il en soit, cette nouvelle édition du Tattoo flash fest qui s’est déroulée ce week-end au centre Marcel Marceau à Neudorf, s’est alliée pour la première fois avec la Wounded carnivale, dirigée par Luna Moka. « Ce sont deux univers qui se mixent facilement et attirent un plus grand public », se félicite l’organisateur de la convention du tatouage, Stef Ness. « C’est un vrai succès, il n’y a qu’à voir le sourire des gens et le bon retour des visiteurs, même si les matchs de la coupe du monde n’ont pas aidé », reconnaît l’organisateur.

20 Minutes