St-Léger-sous-Beuvray(71), Militaro-Blanchisme, Permis de Meurtre: Des Leukocrates extremistes tirent à bout portant sur un Sexagénaire(Màj: La Victime est décédée)

Un nouvel accident de chasse mortel a eu lieu samedi matin à Saint-Léger-sous-Beuvray, dans le Morvan (Saône-et-Loire): un homme de 63 ans a reçu une balle dans une jambe dans des circonstances qui restent à éclaircir, selon nos confrères du Journal de Saône-et-Loire.

Vidé de son sang

Sur place, les pompiers n’ont rien pu faire pour sauver le sexagénaire, dont une artère a été touché. L’homme, originaire du village voisin de Saint-Prix, s’est vidé de son sang et est mort sur place. 

Les accidents mortels explosent

La saison de chasse 2019-2020 est marquée par un nombre record d’accidents mortels: alors que sur l’ensemble de la France, il n’y avait eu “que” sept morts sur toute la saison 2018-2019, il y en avait déjà 8 fin novembre… à quatre mois de la clôture de la saison. 

Le Progrès

_______________________________________________________________________________

Un accident de chasse a eu lieu ce samedi peu avant midi dans la desserte forestière “Banland” à Saint-Léger-sous-UBeuvray, dans le Morvan. Un homme de 63 ans a reçu une balle dans une jambe dans des circonstances qui restent à éclaircir.

Les pompiers de Saint-Léger-sous-Beuvray (un véhicule de première intervention) et d’Etang-sur-Arroux (une ambulance et le chef de centre le lieutenant Loïc Huguenin), alertés, ont été dépêchés sur place pour porter secours à la victime dont une artère a été touchée par le projectile. Malgré leur intervention et celle d’une équipe médicale du Smur d’Autun, le chasseur, originaire de la commune voisine de Saint-Prix, est décédé sur place.

 

Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour déterminer les causes exactes de cet accident.

Un précédent à La Tagnière au mois de novembre

Il s’agit du deuxième accident de chasse qui survient dans la région autunoise en un mois et demi. Lundi 18 novembre à La Tagnière, un traqueur a reçu une balle dans le bras. Celle-ci a fini sa course dans les viscères de la victime qui, après avoir été opérée, a pu être sauvée.

Journal de Saone et Loire