Sionistan: Les immigrés non-blancs n’ont pas le droit de se marier (Le Sionistan est de la leukocratie)

Le quotidien Haaretz révèle que l’Autorité de la population et de l’immigration, une branche du ministère de l’Intérieur israélien, défend devant les tribunaux l’interdiction des relations amoureuses entre travailleurs et travailleuses étrangères.

Depuis 2013, afin de réguler la présence des populations venues travailler dans le secteur du service à la personne, l’Autorité interdit à deux membres d’une même famille nucléaire de rester sur le territoire en même temps s’ils sont dans le pays grâce à un visa de travail. Selon le ministère, accorder ce droit reviendrait à «encourager l’installation en Israël».

Lorsque des personnes disposant seulement d’un visa de travail sont suspectées de vivre en couple ou de s’être mariées, elles sont menacées de voir leur visa révoqué à moins que l’un des deux partenaires ne quitte le pays.

Toutefois, jusqu’ici, le ministère n’insistait pas lorsque sa décision était contestée. En 2017, par exemple, un couple ayant eu récemment un enfant avait contesté le départ forcé de l’un d’entre eux devant la justice. Le ministère avait alors laissé la famille rester en Israël car «un réexamen de la requête montrait que la travailleuse et le père de l’enfant ne maintenaient pas de cellule familiale. L’extension du visa de travail avait donc été approuvée».

Slate.fr