Sionistan: Gaidi Eizenkot est incapable de maintenir le moral de ses troubles

Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant général Gadi Eisenkot, a formulé un nouveau programme destiné à améliorer les conditions des soldats de combat.

Le projet, qui a été initié par Eisenkot, permettra également aux commandants de bataillon d’allouer des fonds spéciaux aux achats qu’ils jugeront nécessaires, et réduira la dépendance de l’armée aux dons extérieurs.

Le plan fera suite à une série de mesures prises par Eisenkot pour améliorer les conditions de vie des soldats de combat.

Au cours de son mandat de trois ans, prolongé pour une quatrième année par le ministre de la défense Avigdor Liberman, Eisenkot a doublé les salaires des soldats de combat, fourni 2000 shekels supplémentaires pour la troisième année de service et amélioré leurs bases dans le nord.

Plus important encore, Eisenkot a introduit une subvention pour tous les soldats de combat libérés pour financer trois années d’études universitaires.

Un comité a travaillé pendant plus de sept mois pour identifier les lacunes importantes dans les conditions de vie des soldats et formulé un certain nombre de recommandations.

Le programme a été approuvé par Eisenkot et sera mis en œuvre au cours des deux prochaines années dans les différentes unités de terrain.

Dans le cadre du plan directeur, chaque commandant de bataillon recevra un budget maximal de 150 000 shekels et un minimum de 40 000 shekels, selon la taille, les fonctions et les besoins du bataillon. Les commandants de bataillon recevront une carte de crédit renouvelable chaque année.

La nouvelle allocation vise à éliminer la dépendance à l’égard des dons extérieurs sur lesquels de nombreux bataillons se sont appuyés au cours des dernières années. Le budget sera fourni directement au commandant du bataillon afin d’accélérer le transfert des fonds.

Chaque bataillon bénéficiera également de 30 jours d’accès à un véhicule loué pouvant être utilisé par les soldats avec l’autorisation du commandant du bataillon.

Des salles de divertissement spéciales ont également été ajoutées à certaines bases, qui contiennent des téléviseurs et consoles de jeux et qui sont alimentées par des générateurs portatifs.

Des espaces de remise en forme mobiles seront également installées, contenant des poids et d’autres équipements permettant aux soldats de s’exercer sur le terrain.

L’armée cherche également à rendre le travail des médecins de l’armée plus efficace en limitant leur temps sur le terrain à des tâches et à des missions sans rapport avec leur profession.

Juif.org