Scénario blanc: Guerre en vue entre le Sionistan et l’Iran

La décision américaine reprend mot pour mot la doctrine de Benjamin Netanyahu. Mais si Téhéran relance son programme nucléaire, ce sera la guerre.Tous les arguments de Benjamin Netanyahu contre l’Iran étaient dans le discours de Donald Trump. Selon le Premier ministre israélien, on ne peut pas faire confiance aux ayatollahs. « Téhéran n’a cessé de mentir », a dit le président américain, en citant la récente conférence de presse de Netanyahu. Autre argument : le pouvoir iranien est une dictature imposée à une nation fière qu’il tient en otage. C’est ce que répète Netanyahu depuis plus de dix ans en prônant une politique de changement de régime, fondée sur des sanctions économiques les plus dures possible. La doctrine israélienne est …

 

Le Point