Saint-Laurent-du-Var (06): le maire Joseph Segura de type métèque émet un arrété interdisant l’ouverture des poubelles car ce sont les roms qui les ouvrent

La police municipale de Saint-Laurent-du-Var peut depuis 2015 dresser un PV à toute personne ouvrant les poubelles. Dernièrement, le maire a précisé que ce sont “les Roms qui les ouvrent”.

La phrase dans sa globalité interroge. “J’ai pris un arrêté contre l’ouverture des poubelles”, a lancé le maire de Saint-Laurent-du-Var, Joseph Segura, lors du forum de quartier organisé ce vendredi à l’école Sainte-Pétronille. Avant d’ajouter, afin “de verbaliser ces Roms qui les ouvrent.”

Joseph Segura a-t-il, par ses propos, stigmatisé une population?

Pour Viorel Costache, président de l’association de défense des droits des Roms, Prales, le maire de Saint-Laurent, “stigmatise bien la population Roms. L’utilisation du mot Roms est discriminatoire. Plusieurs populations fouillent les poubelles pour récupérer des objets et parfois tenter de les vendre pour gagner un peu d’argent. C’est juste un moyen de survie”, précise également le responsable.