Rugbysme: Les Enfants Victimes d’embrigadement et d’apologie de la violence

LE SCAN SPORT – Ce rassemblement de 1300 enfants de 6 à 12 ans devait être une grande fête. Il a fini en fiasco, les autorités imposant son arrêt vu l’accumulation de blessés. Voilà qui ne va pas contribuer à rassurer les parents de plus en plus réticents à inscrire leurs enfants à l’école de rugby.

Sélestat, dans le Bas-Rhin, accueillait le week-end dernier un grand rassemblement de rugby. Plus de 1.300 enfants, âgés de 7 à 12 ans, participaient à la 55e édition du Challenge Fernand Vié, le tournoi d’Alsace et de Lorraine. Une belle fête en perspective. Qui a viré au cauchemar. La raison? Une incroyable accumulation de blessures.

Comme les pompiers l’ont rapporté aux Dernières Nouvelles d’Alsace, de trop nombreuses évacuations sanitaires d’enfants blessés dans le jeu ont dû être organisées. Sur les 22 terrains tracés, les rencontres se succédaient à rythme soutenu. Avec un pic jusqu’à 15 traumatismes simultanés. La Croix rouge, vite débordée, a dû faire appel aux pompiers pour prendre en charge la cinquantaine de blessés, tous légers (chutes sur la tête, traumatismes à l’épaule ou au genou), mais 11 des enfants ont dû être conduits aux urgences (ils sont tous rentrés chez eux le soir même) sollicitant de façon accrue pompiers et urgences.