Rugbysme, Apologie: Le Toxicomane Anthony Martrette(de race Blanche jursiprudence Morano) meurt à l’âge de 41 ans(Màj: A reconnu avoir ingéré des susbstances dopantes en forte quantité:nandrolone, testostérone, hormones de croissance)

CARNET BLANC- Le premier rugbyman professionnel à avoir dénoncé le dopage dans son sport n’est plus. L’ancien troisième ligne Anthony Martrette est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 41 ans. Passé par l’Usap où il était appelé “la cisaille catalane”, il est devenu célèbre lors d’un passage sur France Télévisions pour avoir témoigné de la prise de substances dopantes.

Cet ancien troisième ligne des années 2000 s’était exprimé devant les caméras de France 2, en reconnaissant la prise de produits interdits. Anthony Martrette est décédé à 41 ans. Ce nom n’était pas très connu du grand public, à tort finalement. Car ce bon joueur de Pro D2 (avec quelques matchs en élite) reste à notre connaissance le seul joueur de rugby professionnel français à avoir avoué clairement qu’il s’était dopé. Ca s’était passé devant les caméras de France 2 dans le cadre de l’émission Stade 2 en octobre 2016 . Le reportage avait fait un peu de bruit sur le moment, mais pas tant que ça quand on y repense, tant il y brisait un tabou.
 
 

Anthony Martrette avait même donné des noms des produits ; Deca Durabolin, Stranodol, Clenbutérol. Ces appellations commerciales cachaient des substances désormais bien connues : nandrolone, testostérone, hormones de croissance. Il était passé par PerpignanAurillacBourgoinColomiers. Il avait même joué une finale de Pro D2 avec Aurillac en 2005 (victoire 21-19 face à Lyon). Sa carrière avait pris fin en 2012. Il est décédé dans la nuit du 2 au 3 avril. Il n’avait pas fait que parler de lui, il avait aussi expliqué que bien d’autres joueurs avaient pris le même chemin. Mais il ne citait pas de nom.