Rugbysme, Apologie de la violence: Le professeur Jean Chazal tire la sonnette d’alarme : « Le rugby est une bombe à retardement judiciaire »(sic)

Le professeur Jean Chazal tire la sonnette d’alarme : « Le rugby est une bombe à retardement judiciaire »

Dans “Ce rugby qui tue”, à paraître le 13 juin, le neurochirurgien Jean Chazal étaye son propos sur le cerveau et anticipe une multiplication du contentieux devant les tribunaux.

Vous n’épargnez pas les instances du rugby dans votre livre « Ce rugby qui tue » chez Solar. Que leur reprochez-vous ?

Jean CHAZAL : Les joueurs sont devenus professionnels par obligation en 1995. Les instances, elles, ne le sont pas. Tenez, je traite par exemple dans ce livre des neurones sociaux et asociaux, une découverte très récente. En présence de congénères, on s’est aperçu que les neurones sociaux d’un singe s’activent et améliorent la performance. On pourrait s’appuyer dessus pour aider les joueurs de rugby à réussir. Ce n’est pas moi qui le dis. C’est prouvé scientifiquement.

actu.fr