Republique de Catalogne: Quim Torra élu président

A 55 ans, l’éditeur et écrivain Quim Torra pourrait devenir le prochain président de Catalogne. Présenté comme un dur de la cause indépendantiste, il devra néanmoins discuter avec Madrid pour sortir de la crise

Pas encore élu et déjà malmené. Quim Torra s’imaginait-il, en briguant la présidence de la Catalogne, déclencher une telle hostilité? Samedi, alors que le Parlement de la communauté autonome n’a pas pu adopter sa candidature (un deuxième vote est prévu lundi où il n’aura besoin que d’une majorité simple), l’ex-cadre d’une compagnie d’assurances suisse devenu éditeur, écrivain et historien a encaissé les coups des partis anti-indépendantistes, qui l’accusent de xénophobie pour des tweets anti-Madrid, et de nationalisme forcené.

De l’autre côté de l’échiquier, les quatre députés du petit parti d’extrême gauche Candidature d’unité populaire (CUP) s’était abstenu samedi, bloquant son élection. Lundi, ils ont juré qu’ils s’abstiendraient encore, ce qui cette fois va lui permettre d’être élu.

Jdd