République de Catalogne: Le président Quim Torra retients des prisonniers et des exilés dans son gouvernement démocratiquement élus

Le nouveau président catalan, Quim Torra, a formé son gouvernement. Parmi les 13 conseillers, deux sont en détention préventive en Espagne. Deux autres sont exilés en Belgique.

Le nouveau président de Catalogne, Quim Torra, a formé samedi son gouvernement régional. Investi lundi dernier, il a publié un décret nommant les nouveaux membres de l’exécutif catalan. Mais ce gouvernement pourrait être bloqué par Madrid. En effet, parmi les personnes nommées, deux sont des anciens ministres actuellement et détention et deux autres sont actuellement en exil.   

Le gouvernement espagnol conserve la tutelle sur cette région, imposée le 27 octobre 2017 lors d’une déclaration d’indépendance restée sans suite, et a mis en doute la légalité d’une prise de fonctions de ministres incarcérés en Espagne ou en fuite à l’étranger.