Raissac-sur-Lampy(11), Jambonisme, Radicalisation Culinaire: La fête du porc préparé dans le plus grand secret s’est déroulée sans accroc…

Pour rien au monde, on ne manquerait ces deux jours », remarque judicieuse entendue à l’occasion de la fête du cochon qui s’est déroulée samedi 16 et dimanche 17 février.

Une institution depuis fort longtemps établie dans la commune. Sous l’égide des seniors du Lampy et de la municipalité, la septième réjouissance collective du cochon a festoyé pendant deux jours pratiquement non-stop afin d’honorer les valeurs et les racines de cette fête populaire. Un rassemblement autour du porc, animal mythique, qui a été mis en forme, dûment tranché et débité par Robert et Hubert, les experts de la cochonnaille.

Car de la cochonnaille, il y en a eu pour préparer le célèbre fréginat du samedi ainsi que le boudin, les côtelettes, saucisse et autres mets tout aussi alléchants du dimanche.

Beaucoup de monde s’était réuni dans le foyer autour des tables gourmandes, et pour que la fête soit plus belle, on a dansé sous les lambris municipaux. Deux belles journées festives de bombance épicurienne qui ont fait honneur au dynamisme des bénévoles et à l’exceptionnelle qualité des cuisinières. À l’an qué ben.

La Dépêche