Racisme anti-blanc.he: Le Voyou Johnny Depp nie toute Violence (Rappel: Condamné en 2017à 1 Millions d’amende pour avoir frappée sa femme…)

Divorcés depuis janvier 2017, Amber Heard et Johnny Depp se sont livrés pendant plusieurs à mois une violente bataille judiciaire. Dans une interview exclusive accordée au magazine américain «GQ», l’acteur de 55 ans est revenu pour la première fois sur les graves accusations de violences conjugales, qui planent sur lui, suite aux révélations faites par son ex-épouse, qui l’accuse de l’avoir frappée à leur domicile à Los Angeles lorsqu’ils étaient encore mariés. Jusqu’à présent, la star de «Pirates des Caraïbes» avait nié catégoriquement les faits par l’intermédiaire de son avocat mais ne s’était jamais exprimé publiquement sur l’affaire.

«Ce qui m’a fait le plus de mal c’est d’être présenté comme quelqu’un qui est à l’opposé de qui je suis réellement», explique Johnny Depp lorsque l’on lui demande s’il se considère comme un homme violent. «Faire du mal à quelqu’un que vous aimez ? Être une sorte de harceleur ? Non, ce n’est pas moi. Au départ, je me suis simplement tu. Je savais que ça allait me suivre et que ça allait devenir encore plus étrange. Mais allez-y, continuez, devenez fous. Je ne vais pas entrer dans un concours de celui qui pisse le plus loin à ce sujet. Crachez ce que vous avez à cracher et, vous savez, mes avocats s’occuperont du reste. Je n’ai jamais parlé de cette merde», poursuit l’acteur, visiblement très affecté par les rumeurs à son sujet.

 

Paris Match