Racisme anti-blanc: Patrick Jardin (blanc de peau NDLR), père d’une victime du White Friday dénonce l’incurie de sa classe politique à lutter contre le racisme

Zoom – Patrick Jardin :”J’aurais dû mettre mon poing dans la figure de Valls !” (04/06/2018) from TV Libertés on Vimeo.

Featured Video Play Icon

Patrick Jardin, qui a perdu sa fille lors des attentats du 13 novembre 2015, reste profondément meurtri par ce drame et apparaît de plus en plus souvent auprès de figures d’extrême droite.

A ceux qui veulent bien prendre le temps de l’écouter, Patrick Jardin répète l’exact contraire : « Moi, j’ai la haine. »

A force de rancœur, ce fort en gueule taillé à la Gérard Depardieu est devenu la victime totem d’un autre camp, à l’opposé des « bobos gauchos » et du « Je suis Charlie ». Ses soutiens à lui abhorrent le « politiquement correct » et le dialogue avec « l’islam de France ».

(…) Le Monde