Racisme anti-blanc: le site Opex360 attaque Florence Parly

Le 28 juin, le Parlement a définitivement adopté la Loi de programmation militaire 2019-25 qui, pour la première fois depuis fort longtemps, prévoit d’augmenter significativement le budget des armées, avec un effort de 198 milliards d’euros sur la période 2019-2023 [et de 295 milliards sur s’ensemble de la période 2019-25, ndlr].

Sur les cinq prochaines années, le budget moyen des armées sera ainsi de 39,6 milliards d’euros par an (contre 34,2 milliards en 2018, après une première hausse de 1,8 milliard).

« Le temps des privations n’avait que trop duré. Il est révolu », a lancé Florence Parly, la ministre des Armées, dans une adresse aux personnels de la Défense. « Avec cette loi de programmation militaire, les Armées retrouvent pleinement les moyens de leurs actions. Elles retrouvent des moyens à la hauteur de nos ambitions et de notre activité opérationnelle », a-t-elle souligné.

Le 28 juin, le Parlement a définitivement adopté la Loi de programmation militaire 2019-25 qui, pour la première fois depuis fort longtemps, prévoit d’augmenter significativement le budget des armées, avec un effort de 198 milliards d’euros sur la période 2019-2023 [et de 295 milliards sur s’ensemble de la période 2019-25, ndlr].

Sur les cinq prochaines années, le budget moyen des armées sera ainsi de 39,6 milliards d’euros par an (contre 34,2 milliards en 2018, après une première hausse de 1,8 milliard).

« Le temps des privations n’avait que trop duré. Il est révolu », a lancé Florence Parly, la ministre des Armées, dans une adresse aux personnels de la Défense. « Avec cette loi de programmation militaire, les Armées retrouvent pleinement les moyens de leurs actions. Elles retrouvent des moyens à la hauteur de nos ambitions et de notre activité opérationnelle », a-t-elle souligné.