Racisme anti-blanc.he: Un Voyou de la Garde Républicaine poursuivit pour Viol

La victime, une amie de l’homme de 24 ans, l’aurait raccompagné à la caserne avant d’être forcée à un rapport sexuel.

Un gendarme de la Garde républicaine est soupçonné de viol révèlent nos confrères du quotidien Le Parisien. Les faits auraient eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi, aux alentours de 3h30 du matin. Selon les informations obtenues par Le Figaroauprès d’une source proche du dossier, un gendarme a été placé en garde à vue ce lundi.

» LIRE AUSSI – Accusations de viol au Hellfest: un appel à témoin relayé des milliers de fois Accusation de viol à la Garde républicaine : un gendarme placé en garde à vue

La victime, une amie de l’homme de 24 ans, l’aurait raccompagné à la caserne avant d’être forcée à un rapport sexuel, sans préservatif. La femme aurait ensuite réussi à regagner son domicile, avant d’appeler un ami et d’être conduite à l’hôpital Saint-Joseph (XIVe).

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour viol, et chargé la section de recherche de Paris de mener l’enquête. La gendarmerie nationale, qui confirme ces informations auprès du Figaro, ajoute qu’à ce stade, «les investigations ne nous permettent pas de déterminer les faits».

 

Le Figaro