Racisme anti-blanc.he: Un journaliste de Franceinfo renvoyé pour « comportement inapproprié » envers des consœurs.

Un journaliste travaillant pour le média global du service public Franceinfo, côté France Télévisions, a été licencié pour comportement inapproprié envers des journalistes femmes, a-t-on appris, jeudi 4 avril, auprès de France Télévisions. Selon nos informations, il lui est notamment reproché d’avoir tenté d’embrasser des stagiaires.

Deux responsables de la rédaction de Franceinfo.fr, qui n’ont pas réagi au moment des faits, ont par ailleurs été mis à pied pour « manquement dans la réaction hiérarchique », a précisé Célia Mériguet, directrice de Franceinfo.fr numérique, côté France Télévisions. Une enquête interne a été lancée en février, les faits étant antérieurs. « Nous avons réagi très vite et très fort. Nous sommes très engagés pour être exemplaires sur ces questions de harcèlement », a déclaré au Monde Célia Mériguet.

Selon la directrice, ces agissements n’ont rien à voir avec la Ligue du LOL, du nom de ce groupe Facebook composé d’une trentaine de membres, travaillant dans les médias et la publicité, qui sont accusés de s’être livrés à du cyberharcèlement depuis 2009, en particulier sur Twitter.

Lire notre enquête : Harcèlement et sexisme dans les médias : un phénomène d’ampleur

Depuis les révélations sur cette Ligue, mi-février, des médias dans lesquels travaillaient des journalistes mis en cause ont pris des sanctions. L’hebdomadaire Les Inrocks a licencié deux anciens membres de la Ligue du LOL, David Doucet, qui était rédacteur en chef, et François-Luc Doyez, rédacteur en chef adjoint. Ils ont été remplacés par deux femmes, respectivement Marie Kirschen, spécialiste des questions féministes et LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans), et Fanny Marlier.

Le Monde