Racisme anti-blanc.he: Hugo “Tatoué” Clément ne voit pas ce qu’il y a de mal dans le harcèlement sexuel.

Featured Video Play Icon

“Je n’ai jamais harcelé personne”, clame-t-il. Invité de l’émission “C à vous” sur France 5, jeudi 21 février, le journaliste Hugo Clément s’est défendu des accusations de harcèlement portées à son encontre par Nassira El Moaddem, une ancienne camarade de promotion de son école de journalisme à Lille. Des mises en cause réapparues à l’occasion du scandale provoqué par les révélations sur la Ligue du LOL.

Hugo Clément s’est refusé à présenter des excuses à Nassira El Moaddem. “Je m’excuse quand j’ai fait une faute et il n’y a pas eu de faute”, a-t-il fait valoir. “On essaie de faire passer une blague téléphonique (…) pour du harcèlement”, a plaidé le reporter, jugeant cela “absolument scandaleux”. Le journaliste a expliqué qu’il s’agissait d’un “règlement de comptes entre étudiants qui ne s’entendaient pas, qui ne s’entendent toujours pas aujourd’hui”.

“C’étaient des idioties d’étudiants”

En décembre 2017, Nassira El Moaddem avait publié sur Twitter son témoignage. La journaliste affirmait avoir été harcelée en 2012 par plusieurs élèves de sa promotion, dont Hugo Clément. La journaliste racontait notamment avoir été piégée au téléphone.

“C’étaient une blague téléphonique”, “c’était des idioties d’étudiants”, et “absolument pas du harcèlement”, a argué Hugo Clément sur France 5, expliquant qu’“il y a eu des tensions entre étudiants” et assurant qu”“on s’est excusé à l’époque”. Pour le journaliste, ces accusations de harcèlement sont de la “diffamation”, une  “calomnie” “qui vise à régler des comptes”. Et le très médiatique journaliste de conclure : “Je n’ai jamais harcelé personne.”  

France TV