Racaille Bretonne: Olivier Berthelot président du parti Breton dénonce les préjugés anti-breton du film de Denis Podalydès

Un collectif de militants séparatistes reproche au film de Bruno Podalydès, en salle le 20 juin, de traiter la servante de Clocher-les-Bécasses, personnage imaginé par Jacqueline Rivière et Joseph Pinchon, de manière méprisante. C’est oublier que l’image de la bonne a pu changer à travers les âges.

Voilà une polémique que Bécassine aura du mal à balayer. Derrière la naïveté de la servante de Clocher-les-Bécasses se cache un symbole. Celui de toutes ces femmes bretonnes parties travailler dans les grandes maisons bourgeoises au cours du XIXe siècle. Bien entendu, c’est une caricature. On ne s’étonnera pas que le film que consacre Bruno Podalydès à ce personnage créé par Jacqueline Rivière et Joseph Pinchon en 1905 attise une nouvelle fois la fureur de quelques irréductibles Armoricains. Selon le collectif nantais «Dispac’h» («Révolution» en breton), le personnage du film Bécassine! serait insultant envers le peuple du Grand Ouest. Sur Twitter, les militants indépendantistes appellent au boycott actif du film en salles.

Le Figaro