Racaille Bretonne: Des Factieux Bretons veulent la secession de la Bretagne (100000 sympatisants mobilisés)

Une pétition réclamant le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne a recueilli plus de 100.000 signatures et a été présentée aujourd’hui au président du département, qui va examiner les suites à donner aux revendications de l’association Bretagne réunie.

» LIRE AUSSI – Bretagne : la bataille pour le rattachement de la Loire-Atlantique relancée

“Nous ne pouvons pas ignorer une démarche d’une telle ampleur et je prends acte de la mobilisation citoyenne qui s’exprime à travers cette pétition”, a déclaré dans un communiqué le président du département Philippe Grosvalet après avoir reçu des représentants de Bretagne réunie.

Cette association explique avoir réuni sur papier des signatures qui représentent 10% du corps électoral de Loire-Atlantique. Elle a mobilisé pour ce faire des centaines de bénévoles depuis les élections présidentielle et législatives de 2017 afin de démarcher quelque 150.000 personnes dans la rue ou lors d’événements sportifs et culturels.

La pétition a été lancée selon le droit d’option, un dispositif effectif jusqu’au 1er mars 2019 qui permet à un département de changer de région. Le seuil des 10% contraint désormais le conseil départemental à inscrire à l’ordre du jour de sa prochaine session la possibilité d’organiser une consultation de la population par référendum. Il a cependant toute liberté de décider de ne pas organiser cette consultation, et même si elle avait lieu et si la population se prononçait favorablement, il faudrait encore que les assemblées des trois entités concernées (département de Loire-Atlantique, région Pays de la Loire et région Bretagne) votent à la majorité des trois cinquièmes pour que le rattachement soit effectif.