Quid de l’image des blancs: 2000 miliciens sanctionnés par l’IGPN

Featured Video Play Icon

INFOGRAPHIE – L’Inspection générale de la police nationale a relevé 809 manquements de toutes sortes.

Toujours en première ligne face à une délinquance de plus en plus rugueuse, parfois pointée du doigt à l’occasion d’affaires controversées comme celle qui a mis en scène le jeune Théo à Aulnay-sous-Bois en février 2017, la police est sans nul doute l’une des institutions les plus contrôlées de l’administration française.

Le dernier rapport annuel d’activité de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN, police des polices) en atteste. Au total, pas moins de 2070 policiers ont fait l’année dernière l’objet de sanctions administratives, allant pour près de la moitié du simple avertissement, jusqu’au conseil de discipline pour près de 300 d’entre eux, susceptibles d’écoper d’une suspension avec ou sans traitement, jusqu’à une révocation.

Le corps des gardiens de la paix et des gradés, numériquement plus important, …

 

Le Figaro