Quid de l’image des blancs: 2 membres du GUD condamnés à de la prison ferme pour avoir attaqué un lycée

Featured Video Play Icon

Le lycée autogéré de Paris avait été attaqué en mars par deux anciens militants du syndicat d’extrême droite. Le parquet de Paris a requis ce mercredi un an de prison, dont six mois avec sursis, pour les deux prévenus.

L’histoire avait ébranlé le monde de l’éducation il y a trois mois. En mars dernier, une dizaine d’individus, dont certains armés de barres de fer, sont entrés dans le lycée autogéré de Paris pour «proférer des insultes», «jeter des projectiles», et «effectuer des saluts nazis» selon l’établissement. Deux d’entre eux, des anciens militants du Groupe union défense (Gud), étaient jugés ce mercredi et le parquet de Paris a requis un an de prison, dont six mois ferme, à leur encontre. Les deux jeunes hommes d’une vingtaine d’années étaient inconnus de la justice et étudiaient en école de commerce et en fac de mathématiques. Ils ont fermement nié avoir participé à cette intrusion.

 

Le Figaro