Prévention du Racisme anti-blanc: Un havre de paix pour les policiers et gendarmes

REPORTAGE – Ce centre de santé, près de Tours, accueille les « gueules cassées » de la fonction publique pour suivre une cure de huit semaines. Au programme : ateliers de création, jardinage, séances de balnéothérapie et de relaxation…

Envoyé spécial au Liège (Indre-et-Loire)

Dans la salle de télévision, où des fauteuils style Louis XIII sont disposés en cercle au pied d’une cheminée monumentale, l’heure est aux confidences et à l’épanchement. À tour de rôle, un peu à la manière d’un groupe de parole où l’assistance privilégie l’écoute de chacun, des policiers et un gardien de prison racontent ce quotidien qui les a «consumés à petit feu», l’épuisante «course aux galons et aux stats», la «procédure ingérable», le «lynchage des médias», la «sanction pénale qui ne suit jamais», les «syndicats coupés de la réalité», le «harcèlement», les «nuits passées dehors» et l’envie de «péter un câble».

 

Le Figaro