Plouvorn(29), Leulkoolisme: Alcool Assistance 29 organise une réunion spéciale entourage

Alcool Assistance 29 organise, ce vendredi soir, à l’espace Jacques de Meunou, à Plouvorn, une réunion spéciale entourage, afin de persuader les familles de personnes dépendantes à l’alcool de se faire aider. Une première en Finistère.

« Ceux qui devraient assister à nos réunions pour essayer de guérir de leur addiction à l’alcool n’arrivent souvent pas à franchir le cap. Comme le déclic vient la plupart du temps du cercle familial, nous avons eu l’idée d’organiser une réunion spéciale entourage », explique Rémi Le Bec, président d’Alcool Assistance 29, qui compte quelque 200 adhérents et quatorze lieux d’accueil dans le département, dont Plouvorn. Cette réunion se tiendra ce vendredi 15 mars, à partir de 20 h 30, à l’espace Jacques de Meunou. Il s’agira d’une première en Finistère. Seront présents Rémi Le Bec mais aussi François Moureau, président régional d’Alcool Assistance, et Monique Moureau, formatrice nationale pour l’entourage. Des témoignages de familles ayant souffert de l’alcoolisme d’un proche, et de personnes désormais abstinentes sont au programme de la soirée.

« Accepter de se faire aider »


« L’alcoolisme est un sujet tabou. Un fléau. Chez les jeunes aussi, filles comme garçons. L’entourage est souvent démuni. On estime que cinq à sept personnes souffrent indirectement de la dépendance à l’alcool d’un proche. Socialement, c’est difficile. On a tendance à se refermer sur soi-même. Il faut accepter de se faire aider », souffle la Mespaulitaine Dominique Bars, à l’initiative de cette réunion. Et elle sait de quoi elle parle. « Mon mari Yves, abstinent depuis 23 ans et responsable du lieu d’accueil de Plouvorn, a été alcoolique pendant plusieurs années. Ça a été l’enfer. J’ai été aidée. Alcool Assistance 29 est devenue une famille. Si l’association n’avait pas été là, je ne sais pas ce que je serais devenue », souffle celle qui a démarché 14 ou 15 mairies pour annoncer sa réunion.

Telegramme