Patrick (la paume SFR) Drahi revient sur terre

La convergence télécoms-médias, souhaitée par le président du groupe Altice, s’éloigne encore un peu plus.

C’est un nouveau coup de canif porté à la stratégie de convergence télécoms/médias du groupe Altice. L’opérateur, notamment propriétaire de SFR en France et de Portugal Telecom (MEO), a annoncé, lundi, renoncer au rachat du groupe média portugais Media Capital Group (GMC).

«C’est une décision qui va à rebours de celles prises dans le monde entier dans ce domaine. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour le Portugal»

Un porte-parole d’Altice

Pour justifier sa décision, le groupe de Patrick Drahi met en avant celle de l’autorité de la concurrence portugaise, qui a rendu un avis défavorable à ce rachat fin mai après avoir décidé d’ouvrir une enquête approfondie fin février. Elle considérait que cette opération risquait de soulever «de sérieux obstacles en matière …