Montpellier(38), Militaro-Blanchisme, Permis de Meurtre: Des Leukocrates Extremistes lachent des chiens de combat dans le Centre Ville

Featured Video Play Icon

Une scène de chasse a choqué de nombreux témoins, ce dimanche matin, dans des rues du centre-ville de Clermont-l’Hérault, à 45 kilomètres à l’ouest de Montpellier, où l’actualité est particulièrement agitée depuis ces derniers jours.

Une scène qui indigne les responsables de l’association de la cité de la Combe, où des chiens de chasse qui poursuivaient un sanglier ont attaqué les chats en liberté.

« Un des chats a été littéralement déchiqueté par les chiens, nous avons assisté à une scène d’horreur, nous sommes encore sous le choc », témoigne un responsable de cette association qui recueille des chats.

Un petit chien tué par des chiens de chasse

L’association de la cité de la Combe, à Clermont-l’Hérault dénonce, « le danger créé désormais jusque dans le coeur de ville par des chasseurs imprudents et inconscients : ce qui est arrivé ce dimanche matin survient quelques jours à peine après que des chiens de chasse traquant du gibier ont attaqué et tué un petit chien en pleine rue ». Voilà qui va relancer la polémique sur la présence de chasseurs de plus en plus dans les villes et pour cause : les chiens de chasse poursuivent des hardes de sangliers qui se réfugient dans les agglomérations, comme à Juvignac, aux portes ouest de Montpellier.

Métropolitain a diffusé dans la semaine sur la page Facebook Trafic Métropolitain, deux films tournés par des particuliers. Une Héraultaise a immortalisé pour sa part un sanglier de poids tranquillement en train de se nourrir entre un domaine viticole et l’autoroute A9, au nord de Lunel.

Actu.fr