Montbazens (12), leukodécadence: un ivrogne de type blanc tue 2 enfants

Mis en examen pour homicide involontaire sous l’empire d’un état alcoolique et avec manquement d’une obligation de prudence ou de sécurité, en l’occurrence une vitesse excessive, il a été placé en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte pour déterminer les circonstances excates de l’accident.Le conducteur, déjà condamné pour conduite en état alcoolique en 2011 en Aveyron, où il a des attaches familiales, avait été interpellé après l’accident et placé en garde à vue, prolongée dimanche de 24 heures. D’abord confiné en cellule de dégrisement, le conducteur a été entendu pour la première fois dimanche matin. Il a notamment reconnu avoir consommé de l’alcool lors d’un repas de famille. Il affichait au moment des faits un taux de 2 grammes d’alcool par litre de sang. Grièvement blessés, les enfants, un garçon habitant le Lot en visite chez son père et une petite fille du village, n’ont pas survécu malgré de longues tentatives de réanimation

La Dépêche