Militaro-Blanchiste, Permis de Meurtre: Les Braconniers sont traqués par des Modérés

Featured Video Play Icon

La tension montre entre les deux camps, avec des altercations de plus en plus violentes. 

Armés de leur vélo, les membres suivent les chasseurs et les filment pour dénoncer la violence de la pratique. Le mois dernier, une bénévole n’avait pas hésité à plonger dans un lac de la forêt de Rambouillet pour filmer un cerf en train de mourir d’épuisement. 

Bousculades, menaces, bombes lacrymogènes

Au fur et à mesure des semaines, la tension monte entre les deux camps et les disputes se soldent souvent de violences. Bousculades, menaces et même usage de bombes lacrymogènes sont devenues habituels. “J’ai eu une vertèbre de cassée, j’ai été gazé. Mon ami s’est pris des coups de pied dans le dos. C’est violent, très violent”, raconte Michel, fondateur de l’association AVA Rambouillet.

“Cela monte crescendo ces derniers temps, depuis les dernières altercations”, témoigne Valentine Maissant, habitante de la forêt de Rambouillet. Elle dénonce, quant à elle, le manque de précautions prises par les chasseurs. “Ils ne ferment aucun route mais les prennent à leur guise. Ils peuvent créer des accidents. Il y en a déjà eu. Les cheveux partent au triple galop sur la route, nous quand on circule en voiture, c’est très compliqué.”

De leur côté, les chasseurs en ont ras-le-bol, plaidant s’adonner à un loisir parfaitement légal. “On aime voir le travail des chiens dans leur instinct naturel. Cela nous permet d’avoir une complicité avec nos chevaux, d’être dehors”, plaide ainsi Amélie.

BfmTV

1 Comment