Militaro-Blanchisme: Procès des 7 Aspirants petits cons ayant tué leur Camarade(L’armée est-elle légaliste ?)

En septembre dernier, le procès avait déjà été repoussé et devait commencer le 9 décembre prochain. Mais, il a été de nouveau repoussé. Les sept militaires, poursuivis devant le tribunal correctionnel de Rennes, pour le décès par noyade d’un élève officier lors d’une soirée d’intégration à Saint-Cyr Coëtquidan (Morbihan) en 2012, comparaîtront finalement en juin, a-t-on appris auprès de l’un des avocats.

« Le procès est renvoyé au mois de juin, il était difficile pour bon nombre d’avocats d’être présents » en décembre, a indiqué vendredi à l’Agence France-Presse Me William Pineau, qui défend l’un des prévenus, confirmant une information de Ouest-France.

Sept militaires et ex-militaire, dont un général, colonel au moment des faits, sont poursuivis pour homicide involontaire. Le sous-lieutenant Jallal Hami, jeune incorporé diplômé de Sciences Po, âgé de 24 ans, s’était noyé lors d’une soirée de « bahutage », qui visait à transmettre « des traditions de l’école ». Y a-t-il eu faute des élèves qui organisaient cette soirée ? Le tribunal examinera en juin la responsabilité de chacun des prévenus dans la mort de Jallal Hami à la lumière des coutumes saint-cyriennes qui devraient être longuement évoquées lors des débats. Les prévenus encourent trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Le Point