Militaro-Blanchisme, Permis de Meurtre, Racaille Bretonne: Des Leukocrates Extremistes agressent des randonneurs dans une forêt

Featured Video Play Icon

La chasse à courre est un sujet visiblement clivant en Bretagne. Un groupe de chasseurs a en effet été agressé au beau milieu de la forêt de Lanouée, dans le Morbihan, alors qu’il pratiquait ce mode de chasse ancestral, rapportent nos confrères de Ouest-France ce samedi 2 novembre.

“Trois des nôtres ont été hospitalisés après avoir été agressés par des opposants à notre pratique”, a confirmé dans les colonnes du quotidien Hervé Schwerer, directeur de la communication de la vénerie en Bretagne. Ce dernier explique qu’après avoir provoqué les chasseurs, des individus les ont aspergés de gaz lacrymogène avant de leur asséner des coups.

Si les victimes sont déjà sorties de l’hôpital, elles ont se sont toutes les trois vues prescrire trois jours d’incapacité totale de travail (ITT) en raison de leurs blessures. Face à cette violence, Hervé Schwerer a assuré qu’une plainte allait être déposée.

Deux versions s’opposent

 

Le collectif Forest Keepers Bretagne, qui milite pour la défense des forêts et de leurs habitants, a livré une version bien différente de celles de chasseurs. Ils reconnaissent avoir utilisé du gaz poivre et confirment qu’un veneur “a été mordu à la main”, mais assurent avoir agi pour se défendre.

“Au départ, nous souhaitions filmer la pratique de la vénerie et montrer ainsi comment se passe une telle chasse. Mais nous n’avons pas pu. Un veneur a tenté de voler notre caméra“, développe Jimmy Nédellec, membre du collectif. 

Ce dernier explique également que deux de ses compagnons ont été blessés dans cette rixe, et sont sortis de l’hôpital avec six et huit jours d’ITT. À l’instar des chasseurs, Forest Keepers Bretagne a fait part de sa volonté de porter l’affaire devant les tribunaux.

RTL.fr