Militaro-Blanchisme, Permis de Meurtre: Des Leukocrates Extremistes assassinent une promeneuse avec des chiens de combat(Màj: L’enquête etablit leur culpabilité)

Femme tuée par des chiens dans l’Aisne. La piste du malinois écartée

La piste du promeneur et de son chien malinois a été écartée dans l’enquête sur la mort d’Elisa P., le 16 novembre dernier dans la forêt de Retz.

 

L’enquête sur la mort d’Elisa P. avance. Le 16 novembre, la jeune femme enceinte avait été retrouvée morte par son compagnon sur un chemin de la forêt de Retz, à Saint-Pierre-Aigle (Aisne). L’autopsie avait conclu à une hémorragie consécutive à plusieurs morsures de chiens.

Une information judiciaire contre X avait été ouverte le 20 novembre pour homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement résultant de l’agression commise par des chiens.

« Des différences d’horaires »

Jeudi, BFMTV a appris auprès de l’avocat de la famille qu’une piste avait été écartée : celle d’un promeneur et de son chien malinois.

Peu de temps avant son décès, la femme de 29 avait indiqué dans un message Facebook qu’un chien malinois rôdait dans les environs. Mais selon la chaîne d’info en continu, des différences d’horaires ont en effet conduit les enquêteurs à mettre le propriétaire de ce chien hors de cause.

 

Cette piste écartée, les enquêteurs se penchent sur deux autres hypothèses à savoir l’attaque d’Elisa P. par son propre chien. Ou celle d’une chasse à courre qui se déroulait alors dans la forêt. Au total, des prélèvements ADN ont été effectués sur 67 chiens mais les résultats ne sont pas attendus avant février.

 

ouest France