Mépris…

Depuis Sydney, Emmanuel Macron s’est défendu d'”esquiver” la contestation sociale en France, visiblement agacé par ce qu’il qualifie de “très mauvaise polémique”.

 

Le président n’a pas apprécié une question sur son voyage en Australie. “Est-ce une aubaine pour échapper à la contestation sociale en France ?”, a ainsi demandé un journaliste, évoquant les nombreuses mobilisations qui se déroulent, mardi 1er mai.

Emmanuel Macron a expliqué que “les voyages (…) sont programmés longtemps avant”, ajoutant qu’il “[s]’occupe d’abord en permanence de ce qui se passe à Paris comme ailleurs”.

MSN