Lugbysme, Apologie de la violence: Thomas Castaignède sur la série Blanche du XV de France «Peut-être que l’on mérite ce qu’il nous arrive. »(sic)

Dans la période de crise que traverse le XV de France, l’ancien international Thomas Castaignède est revenu sur la politique de sélection qu’il juge mauvaise.

Thomas Castaignède remet en cause les choix du sélectionneur Jacques Brunel
Thomas Castaignède remet en cause les choix du sélectionneur Jacques Brunel (©IconSport)

Véritable star du rugby entre 1995 et 2007, Thomas Castaignède n’échappe pas à la tempête médiatique qui gravite autour des Bleus, due à leur période de crise. Interrogé par le Daily Mail, l’ancien international français (54 sélections) s’est confié sur la naturalisation et la sélection d’étrangers en équipe de France. C’est explosif !

Lire aussi : 6 nations 2019. Olivier Magne tacle les joueurs du XV de France sur leur manque d’intelligence

« On prend des joueurs qui ne parlent même pas français ! »

Il n’y va pas par quatre chemins : « Je préférerais perdre avec des joueurs français plutôt qu’avec des étrangers ». Questionné sur la présence de Paul Willemse avec les Bleus, l’ancien joueurs des Saracens a déploré le côté sportif de ce choix :

Quand tu sélectionnes un joueur, tu attends qu’il apporte de la valeur à l’équipe. Ce n’est pas le cas ici. Est-ce que Willemse est vraiment meilleur qu’un Felix Lambey ou un Yoann Maestri ? Je ne pense pas. Alors pourquoi on le prend ? Je veux dire, je n’ai absolument rien contre le mec, mais il prend la place de joueurs qui sont nés en France, qui ont grandi en jouant le rugby français ! D’ailleurs, on veut être respectable à ne pas prendre des coachs étrangers, mais après on prend des joueurs qui ne parlent même pas français !

Absent de la Coupe du monde 2003 où le staff tricolore a notamment préféré le Sud-Africain Brian Liebenberg, l’actuel membre du directoire du Stade Toulousain a fait part de son amertume : « C’est le sport. Ils pensent que ce joueur est meilleur que toi et ça tu dois l’accepter, mais c’est sûr qu’en terme de mental, tu prends un coup« .

Lire aussi : « Les ayatollahs du beau jeu, les acharnés du french flair, lâchez-moi la grappe ! »

« Ne pas prendre Dupont ? Mais qu’est-ce que tu fais ? »

Toujours sur le groupe sélectionné par Jacques Brunel pour ce tournoi des Six Nations 2019, Castaignède pense que la France n’a pas fait les bons choix pour se remettre au niveau international :

 

D’abord c’est un problème physique. On est pas préparé à la vitesse de jeu que demande le plus haut niveau. Quand tu choisis d’avoir le pack le plus lourd de l’histoire, de faire jouer un deuxième ligne en troisième ligne comme Iturria et de prendre un joueur qui vient d’Afrique du Sud juste parce qu’il est massif et puissant à la place d’un jeune joueur français champion du monde U20, tu fais tout mal… Et pour finir, quand tu ne prends pas le meilleur joueur français, Antoine Dupont, qu’est-ce que tu fais ??? »

Pour conclure, Thomas Castaignède affirme que les mauvais résultats actuels des Bleus ne sont pas dus à une histoire de malchance : « Je ne peux pas admettre que l’on a juste été malchanceux pendant si longtemps. Peut-être que l’on mérite ce qu’il nous arrive. »

Actu.fr