Lugbysme, Apologie de la Violence: Nouvelles défaite du XV de France(La série Blanche continue…)

Pas de miracle pour les Bleus ce soir au Stade de France, mais plutôt une impression de déjà-vu. En dépit d’un début de match tonitruant, le XV de France s’incline face à une équipe du Pas de Galles dominatrice en seconde mi-temps. Pourtant, tout avait bien commencé pour les hommes de Jacques Brunel. Résumé.

Et à la fin, c’est la France qui perd…

Dominatrice en première mi-temps, l’équipe de France mène 16-0 à la pause face à la troisième meilleure équipe mondiale. Du mouvement, du jeu, les Français se montrent tranchants et étouffent complètement les joueurs gallois. Sur une belle séquence dès la 5e minute, Louis Picamoles est servi en bout de ligne à dix mètres de l’en-but. Malgré le retour de deux défenseurs il s’effondre en terre promise. Si la transformation de Morgan Parra ne passe pas, les Bleus débutent parfaitement cette rencontre avec ce premier essai.

 

Surpris par l’agressivité des Français, les joueurs gallois tardent à développer leur jeu. Toutefois quelques minutes plus tard, le XV de France craque sur la première offensive adverse. Williams pénètre la défense et évite plusieurs plaquages pour atterrir dans les buts. Il perd le ballon et commet un en-avant. Essai refusé. Mais à la 23e minute de jeu, après une magnifique accélération de Damian Penaud, le ballon traverse le terrain par de belles transmissions. Ituria réalise une magnifique dernière passe sur un pas à Huget qui accélère et dépose les défenseurs pour plonger en coin. Morgan Parra manque encore sa transformation. Toutefois, les Bleus mènent 10-0 après 25 minutes de jeu.

 

Par la suite, Lopez transforme une pénalité et réalise un drop à la 40e. Point négatif : Morgan Parra loupe deux transformations et une pénalité. Le joueur de Clermont laisse ainsi filer 7 points.

 

Dès le retour des vestiaires, les Gallois dévoilent un tout autre visage et reprennent le match en main. Très tôt, Adams transperce la défense pour servir parfaitement Williams qui n’a plus qu’à courir dans le but.

 

Puis, sur une incroyable boulette de Huget, qui laisse échapper le ballon juste devant la ligne de but, North marque le deuxième essai pour le Pays de Galles. Anscombe transforme sans problème et ramène les Gallois dans le match. 14-0 en seulement 12 minutes.

 

Dix minutes plus tard, Biggar transforme une pénalité. Enfin, après une nouvelle grossière erreur côté Français, une passe sautée de Vahaamahina, North intercepte le ballon et crucifie le XV de France. Score final 24-19 et des regrets, encore et toujours depuis plusieurs mois avec les Bleus.

 

« Ça commence à bien faire »

Ç’en est trop pour une équipe désespérément en quête de confiance, près de deux mois après le séisme des Fidji (14-21). Alors que les Bleus pensaient avoir fait le plus dur, la fébrilité s’est emparée des rangs français suite à la réaction galloise au retour des vestiaires et les deux essais coup sur coup de Tomos Williams et George North. Si les Français ont eu quelques munitions pour aller chercher le nul ou la victoire, une dernière perte de balle de Julien Marchand a mis fin à leurs espoirs. Avec cette nouvelle défaite, les Bleus s’enfoncent un peu plus dans la crise.

Remonté en fin de rencontre, le capitaine de l’équipe de France, Guilhem Guirado a déclaré au micro de France 2 : « Ça m’agace et ça commence à bien faire. Je veux revoir les images avant de parler. Il y a de la frustration, du déjà vu. Quand on fait une première période de la sorte, c’est difficile. » Et il a raison. Les mauvais résultats des derniers mois (défaite face aux Fidji en novembre, notamment) ont entamé la confiance des hommes de Jacques Brunel, mais aussi celle des supporteurs français. Seulement 55 000 spectateurs étaient présents à Saint-Denis ce soir pour soutenir les Bleus. Une affluence une nouvelle fois extrêmement faible, inférieure notamment aux derniers matches disputés au Stade de France, contre l’Italie, l’affiche historiquement la moins attractive de l’hiver.