Limoges (87): Racisme anti-blanc:, des politiciens blancs condamnés pour incitation à la haine racial

Des peines d’amendes ont été requises mardi contre trois élus du FN siégeant au conseil municipal de Limoges jugés pour “provocation à la haine raciale” dans un texte publié dans le journal municipal et signé de leur nom.

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), partie civile, avait déposé plainte après la publication, en janvier 2017, d’une “tribune libre” parue dans le journal municipal “Vivre à Limoges” et signée par les trois élus du parti d’extrême droite, Vincent Gérard, Christine Marty et Pierre Lafond.

Des peines de 1.500 euros d’amende ont été requises contre les trois prévenus poursuivis pour “provocation publique à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion”.

Dans le court texte, les élus FN faisaient état, sans source ni témoignage d’une altercation au CHU de Limoges qui aurait opposé un homme à une employée de l’hôpital. Vincent Gérard s’en prenait aux “nouveaux habitants…”, attribuant implicitement les faits à un migrant