Leukosexualité: Le Leukosexuel Pierre Palmade fait la distinction entre les formes de leukosexualité(Màj: Accusé de leukophobie)

Featured Video Play Icon

Pour avoir donné un avis personnel sur la communauté gay, voilà l’humoriste, pourtant homosexuel affiché, taxé d’homophobie.
Jusqu’où ira le fanatisme communautaire ? Pierre Palmade est désormais la cible de certaines associations homosexuelles pour avoir osé donner son point de vue sur la communauté gay. Invité ce week-end sur le plateau de Laurent Ruquier, l’humoriste a évoqué largement sa propre homosexualité, tout en livrant son analyse sur le sujet : « Je me suis fait deux schémas, explique-t-il sur le plateau d’On n’est pas couché, sur France 2. Les gays, ce sont des gens qui mangent gay, qui vivent gay, qui rient gay, qui parlent gay, qui font des films gay. Et les homos, ce sont des gens qui sont homos, mais ce n’est pas marqué sur leur front. On ne le sait pas quand ils parlent, on ne le sait pas quand ils vivent. On ne le sait que quand on va dans leur chambre à coucher. C’est ça la différence. »
Qu’avait-il dit là ! En faisant un distinguo entre des homos discrets et des gays démonstratifs, il s’est attiré les foudres de certaines associations LGBT sur les réseaux sociaux, à l’exemple d’Urgence homophobie qui rappelle à l’humoriste que c’est grâce à ces gays extravertis et militants qu’il peut aujourd’hui « s’assumer pleinement homo ». Plus critique encore le coprésident de SOS Homophobie, Joël Deumier, qui le taxe carrément d’homophobe…

« Ça va pas les gars ? »

Des attaques incompréhensibles pour Pierre Palmade, qui a tenu à leur répondre sur sa page Facebook. « Non, mais ça va pas les gars ? leur écrit-il. Je m’amuse à distinguer les homos extravertis et communautaires des homos réservés qu’on appelle hors milieu, sans aucun jugement de valeur, en précisant que je suis passé d’un groupe à l’autre toute ma vie, et y a quelques hystériques qui supposent que ce serait de l’homophobie ? Vous vous sentez bien ? »

Le Point