Leukosexualité: des étudiantes blanches harcelées

Une élève au lycée Kernanec de Marcq-en-Barœul (Nord) participait à une épreuve de course d’orientation pour son diplôme, le 18 mai, dans le parc du Héron, à Villeneuve d’Ascq (Nord), lorsqu’un homme l’a agressée sexuellement.

Au moins une autre élève a croisé, dans le même parc, “un mec qui lui a demandé une fellation en échange d’indications pour trouver des balises”, raconte Léa.

Des informations confirmées à Franceinfo par le directeur académique du Nord, Jean-Yves Bessol.

“Des jeunes filles ont rencontré des individus masculins qui ont tenu des propos à caractère sexuel” et il y a eu, selon ses informations, “exhibition sexuelle”.

“A un moment, on a vu un homme, qui avait peut-être 20 ou 30 ans, je ne sais pas, et il nous a demandé ce qu’on faisait, et notre âge, détaille-t-elle. Je ne le sentais pas, alors on s’est éloignées.”

Les jeunes filles changent de direction, mais l’homme les rappelle pour leur signaler une balise fluo. Sa camarade s’approche, trouve en effet une balise, poinçonne sa carte et s’éloigne. Arrive le tour de Léa.

“Le mec était vraiment tout près de moi, il a sorti son sexe et s’est collé contre ma cuisse”, décrit-elle. Une autre élève revient vers les enseignants et raconte qu’un homme lui a “demandé une fellation en échange de balises”, sans savoir s’il s’agit de la même personne.

Var-Matin